OH, MON DIEU, C’EST LA RENTRÉE!

Coin du coach

OH, MON DIEU, C’EST LA RENTRÉE!

Assise dans ma cuisine, il est 16 h et le soleil chatouille le nez de ma table de cuisine. La table est vide, sans papiers ni traineries.  J’entends les arbres danser avec le vent pour libérer un souffle musical doux à mes oreilles. Je prends le temps de fermer mes yeux et je réalise que dans quelques jours ce sentiment risque de changer. C’EST LA RENTRÉE! Je respire, je respire et je respire et je me dis, DÉJÀ?

Rapidement, un vent de panique souffle sur mon coeur et je réalise que nos soirées seront différentes et que ma table ne sera plus jamais vide et que les rayons de soleil ne reflèteront plus sur ma table lors de nos soupers.

Après avoir bien repris mes esprits,  je me dis que je suis choyée de pouvoir vivre ces moments, que mes enfants sont en santé et que notre maison sera remplie de vie! On vit parfois dans le stress et on a souvent l’impression de faire partie de l’équipe olympique canadienne de sprinters au relais 4 x 100 mètres  tellement nous avons l’air de parents pas de tête, voulant accomplir un record mondial de performance! Mais, ceci n’est qu’un léger détail!

Quand l’agenda et l’horaire se compliquent, l’erreur que plusieurs font est de couper là où il est facile de couper… DANS L’ENTRAÎNEMENT! Alors que l’activité physique favorise une meilleure énergie, un meilleur équilibre et qu’il augmente l’efficacité nous permettant de conserver notre sourire au quotidien, même en période de « spm »! Alors, pourquoi couper dans notre vitamine santé naturelle?

Voici quelques trucs pour économiser du temps et garder la forme et la santé :

  1. Préparation des repas: Les week-ends, préparez trois repas d’avance pour la semaine. Je prépare également deux ou trois types de salades différentes (légumineuses, riz et légumes Grecque par exemple). De cette façon, il est plus facile de compléter un bon repas santé à l’heure du lunch! On a plus d’énergie au courant de la journée et également en soirée nous permettant de soutenir un entraînement et plus encore.
  2. Établir une liste des repas de la semaine: Il est plus facile de faire l’épicerie avec une liste de repas préétablis et ceci évite  d’être pris à la dernière minute sans solution miracle. Vos finances vont également vous aimer!
  3. Établir une liste de vos activités et entraînements: Tout comme vous avez besoin d’un agenda pour respecter vos engagements et rendez-vous au travail, vous devez faire la même chose avec votre santé! Des réunions santé c’est important non?
  4. Le Crock Pot (ou mijoteuse): Le Crock Pot est officiellement mon meilleur ami! De plus, en avoir deux est encore mieux ! Vous faites votre recette en double et congeler  pour en cas d’urgence.
  5. Omelette: Vite faite et complète comme repas pour les soirées express !
  6. Entraînement du matin : Se lever plus tôt pour faire votre entraînement, c’est gagnant. Je déteste me lever du lit… JE DÉTESTE! Mais j’adore le sentiment d’énergie que je ressens après l’entraînement, donc je choisis de souffrir pour le « après »! Pas de solutions miracles! De plus, vous allez avoir plus d’énergie pour affronter votre journée et moins d’envie d’abandonner votre entraînement qui s’il est prévu en soirée!
  7. Entraînement pour le lunch: Vous avez 60 minutes de lunch? C’est beaucoup 60 minutes dans une vie! Pourquoi ne pas prévoir votre course, votre marche rapide 30 minutes, 10 minutes pour vous nettoyer, 5 minutes pour mettre rouge à lèvres, attacher vos cheveux et faire pipi et 15 minutes pour manger votre repas que vous avez prévu d’avance!
  8. Sac de linge d’entraînement dans l’auto: Toujours garder un sac d’entraînement dans la voiture. La journée est terminée et vous vous changez au bureau avant de prendre la voiture vers la maison. Prévoir une collation à prendre dans l’auto et hop à votre entraînement dès votre arrivé !
  9. Entraînement maison: Rien de mieux qu’un programme d’entraînement maison pour économiser de votre temps.
  10. Bouger avec vos enfants: Vous manquez de temps pour aller au gym, ce n’est pas grave, go, allez prendre une marche. Bouger a plusieurs formes de plaisir, il ne faut pas oublier la base de la santé, qui est de bouger tout simplement!
  11. Devoirs du week-end  : Habituez vos enfants à faire un 20% ou plus de la charge de devoirs à venir dans la semaine. Plusieurs écoles donnent la liste à l’avance.
  12. Sortez avant les devoirs: Temps ou pas, sortez 15 minutes au moins jouer, courir, faire du vélo, glisser, pelter, se lancer des boules de neige avant les devoirs. Vos enfants seront plus attentifs pour la période de leçon.
  13. Tapis roulant: J’ai un tapis roulant, car même si je déteste parfois c’est pratique quand on n’a pas le temps. Mes enfants ne sont pas en âge de rester seuls à la maison alors le tapis roulant devient une belle option ! Je conserve mes sorties plaisir pour la fin de semaine.
  14. Réviser vos programmes: Assurez-vous que votre programme de la semaine  est réaliste selon votre horaire, votre vie, ce que vous avez pour faire votre entraînement et à votre niveau. Les DVD sont toujours pratiques également et mieux vaut faire 15 minutes que de miser 60 et ne pas faire du tout! Quand la routine sera plus entamée, vous allez avoir plus temps et vous allez être heureux ou heureuse d’avoir conservé un niveau d’entraînement, ça aide à la motivation. Vous partirez de moins loin et ce sera moins difficile à absorber pour votre tête ainsi que vos muscles.

Bonne rentrée à plusieurs et si vous n’avez pas d’enfants offrez de votre temps pour garder les enfants de vos proches! hahahah

Martine Calce

http://www.allezhopquebec.ca

LES RÈGLEMENTS NON ÉCRITS – NATATION À LA PISCINE

3

 

LE GBS DES RÈGLEMENTS NON ÉCRITS DE LA NATATION À LA PISCINE PUBLIQUE

Vous débutez la natation ou encore vous vous demandez bien c’est quoi les règlements non écrits dans les corridors de natation à la piscine? Vous êtes debout devant la piscine à observer ces fameux corridors lents/moyens/rapides dans votre costume Speedo, votre casse de bain fraichement tiré sur votre tête et vos lunettes d’abeille à vous demander comment passer inaperçu? Malgré votre look ‘’Phelps’’ (dans votre tête), vous vous demandez les règles du jeu?

Je vous partage les choses importantes à savoir lors de vos sorties à la piscine PUBLIQUE. Ah oui c’est une piscine publique donc voici la définition du mot P-U-B-L-I-Q-U-E selon le dictionnaire Larousse: relatif à une collectivité, par OPPOSITION à PRIVÉ.

VITESSE (environ et d’ordre général selon mes plusieurs sorties)

Pour une distance de 400m :

Rapide : moins de 8minutes (nagez comme si vous avez un requin à la poursuite de votre splendide Speedo)

Moyen : moins de 9 à 12 minutes (nagez comme si vous avez une personne fatiguante à votre poursuite ou voulant voler votre Speedo)

Lent : moins de 12minutes (nagez comme si vous voulez poursuivre votre bonheur et votre cœur en imaginant être dans une série télévisée BayWatch)

(Pour les vitesses références : Parc Olympique de Montréal)

Selon mon expérience il faut utiliser également la formule GBS (gros bon sens) donc son jugement qui normalement se trouve entre vos deux oreilles (avec ou sans casque de bain Pokémon). Si tu juges être membre sélect du couloir rapide et que cette journée-là il y a 5 torpilles vivantes qui visiblement risquent de te noyer, tu es mieux d’aller noyer ton égo dans le corridor suivant (plus lent) et rester en vie physiquement (avec ou sans casque de bain Pokémon).

RÈGLEMENTS DE BASE

  • N’obstruez pas les extrémités du corridor si vous arrêtez.   Vous devez vous tasser pour vous placer le long du câble du côté départ et également ne pas obstruer les départs (à droite). Sachez que c’est à vos risques de recevoir un coup de tête entre les deux jambes !
  • Nagez à droite du corridor. Pensez dans votre tête que vous êtes trop rapide comme une voiture donc que vous êtes sur l’autoroute. On circule à droite, on se tasse à droite, on n’arrête pas dans le centre de l’autoroute à moins d’avoir vu un requin devant vous. On signale notre dépassement, on dépasse quand c’est sécuritaire sinon on attend la prochaine sortie au virage autorisé.
  • Donc si vous devez dépasser, il est bien de le signaler en touchant légèrement le pied de la personne devant vous et vous devez dépasser dans le centre le plus rapidement possible pour revenir vous positionner en avant d’elle. FAIRE ATTENTION de ne pas ralentir à nouveau, car la personne que vous venez de dépasser risque de vous mordre les pieds! Veillez à vous assurer qu’une personne à sens inverse ne fera pas de tête à tête également. S’il y a trop de trafic, c’est le temps d’apprendre à ralentir derrière la personne devant vous et attendre d’arriver au bout ou au point de départ du corridor. Techniquement, la personne devant vous devrait vous laisser passer ….. Je dis bien DEVRAIT! Si vous jugez dépasser trop souvent, il est bien de changer de corridor pour un plus rapide. S’il n’y a pas d’autres corridors, garder le sourire, la vie est belle et rappelez-vous que vous êtes dans une piscine PUBLIQUE* (voir description)!
  • Évitez les arrêts en plein centre du corridor à moins d’avoir besoin d’aide ou qu’un requin ou un crocodile vous tire vers le bas.
  • Vous pratiquez la technique de natation ‘’crawl’’ et vous avez fait des triathlons, BRAVO! Toutefois, ceci ne vous donne pas une permission spéciale ou une carte chouchou VIP du corridor rapide. Remarquez les pancartes c’est bien indiqué rapide/moyen/lent, il n’y a pas de sous-titre. De plus si vous avez fait un Triathlon en 2015 et que vous n’avez pas nagez depuis 1 an, il faut également revoir votre vitesse et vos capacités du moment. Je pesais 50lb quand j’étais jeune et je ne dis pas à mon docteur que je pèse 50lb à 40ans, car j’ai déjà pesé 50lb un jour dans mon enfance!
  • Si vous sortez votre ‘’planche d’entraînement’’ pour faire du ‘’kick’’, vous devez réviser votre vitesse également ou votre égo (ça dépend) et changer de corridor également si votre kick est plus lent. Malgré que vous ayez l’impression d’être un turbo à fabriquer des bulles, vous n’êtes pas un turbo si vous faite des bulles!
  • Le flip. Le fameux FLIP. Pour ceux qui arrive à le faire sans bouche nez pi sans se noyer! BRAVO. Vous êtes HOT hot hot et vous économisez 2secondes de votre précieux temps, mais quand on est 10 ou plus dans un seul corridor d’une piscine PUBLIQUE* (voir description), ce n’est peut-être pas la journée idéale pour vous amuser à faire votre flip dans la section de départ. On touche le mur au bout et on donne une poussée avec nos jambes sous l’eau pour se propulser. Vous allez voir ça fonctionne également très bien et vous allez prendre 2secondes et 1/10 de plus de précieux temps et votre montre Garmin ne vous chicanera pas. Dans la réalité, tandis que vous avec votre tête sous l’eau, les gens autour de vous dans la section départ, pensent que vous prenez TOUTE la place avec votre flip jambes en l’air : ils ont l’image d’attraper au vol les jambes comme une canne à pêche en quête d’un poisson à faire frire pour leurs soupers.
  • Le petit chien, c’est pour le bassin libre. Il n’y a aucune annonce à l’entrée de la piscine ou sur les cartons de corridors en dessous des vitesses indiquant que le petit chien est une discipline de natation pratiquée en corridors.
  • L’eau n’est pas une boîte de papiers mouchoirs ou une toilette publique non plus. Les ‘’guédilles’’ ou les pipis c’est aux toilettes.

De rien, ça me fait plaisir!😉

Martine Calce

Entraîneure privée, maman parfaitement imparfaite, maintenant triathlète, maintenant nageuse également

10 BONNES RAISONS DE S’ENTRAÎNER À LA MAISON

Coin du coach

10 bonnes raisons de s’entraîner à la maison!

  1. Pas de sac à préparer
  2. Pas de danger d’arriver au gym et d’avoir oublié ses runnings
  3. On peut s’entraîner en bobettes et économiser sur le lavage et les vêtements de dernière mode
  4. On peut péter sans retenue, donc on évite les maux de ventre
  5. Pas besoin d’endurer l’odeur des autres
  6. On est la personne la plus hot dans la pièce
  7. Pour les femmes, on peut vivre ses spm en paix
  8. C’est moins gênant de faire un selfie de vous après l’entraînement pour en parler sur Facebook après
  9. Pas de danger de faire face à une machine et se demander à quoi elle sert et comment la faire fonctionner
  10. Ça prend 1h de notre temps au lieu de 2h à s’habiller, faire chauffer l’auto (en hiver), gratter, pelleter, arriver au gym, aller faire pipi, se changer, s’entraîner et pas toujours avoir la machine qu’on veut, prendre une douche, se re-changer, refaire chauffer l’auto, revenir à la maison, se re-changer en pyjama, car c’est l’heure du dodo et réaliser qu’on a faim soudainement.

Bonne santé!

Martine Calce, PTS

Abonnez-vous à notre infolettre:

INFOLETTRE (2)

BRÛLER SON ÉNERGIE PLUTÔT QUE DE BRÛLER DES CALORIES!

Coin du coach

Vous vous entraînez tous les jours à brûler et compter les calories pour perdre du poids et vous ne comprenez pas pourquoi vous n’y arrivez pas, malgré tous ces efforts 7 jours sur 7?

Prenons, madame X. Je vais en mettre un peu pour vous aider à visualiser: Elle court 4 à 5 fois semaine, s’entraîne au gym deux heures chaque soir et répète cette routine tous les jours. En plus, elle compte comme un robot toutes les calories contenues dans son assiette et toutes les calories perdues après les entraînements. Ses efforts sont remarquables et elle est déterminée à voir des résultats sur son ami du matin, le pèse-personne! Pourtant, elle ne maigrit pas autant que désiré et n’améliore pas ses performances! Elle trouve même qu’elle recul dans sa progression à la course à pied et tout est soudainement plus difficile et lourd. Malgré que plusieurs possibilités puissent être en cause, reste que la majorité du temps Madame X a frappé un mur énergétique, elle a atteint le fameux «plateau-où-on-ne-maigrit-plus» donc tout le monde parle et elle se retrouve frustrée. Si on s’entraîne avec un corps fatigué et en déficience calorique, on finit toujours par le faire sous la ligne maximale d’énergie et on n’est plus en mesure de récolter tous les bénéfices de notre entraînement et de notre bien-être global! En plus, on finit par tuer la motivation, le fameux «mental», essentielle à la poursuite d’un programme d’entrainement efficace.

Ligne d'énergie

Le repos est un allié très important mais encore le repos peut porter différents visages! Pas obliger de faire la patate du divan le lendemain de votre entraînement intense! Vous pouvez travailler le haut du corps une journée et le bas du corps le lendemain pendant que vos muscles du haut du corps prendront une petite vacance pour bien réparer les muscles sollicités la veille. Vous pouvez varier les intensités et les choix de vos entraînements également tel qu’une journée renforcement musculaire et une journée cardiovasculaire intensif. J’adore également personnellement m’offrir une semaine de ‘’reset’’ à l’occasion. Prendre une pause et remettre à jour mes objectifs ou pour simplement prendre une pose à me laver les cheveux tous les jours lol! Je le dis souvent, on évite de visiter notre pèse-personne tous les jours, on s’entraîne dans le bonheur en pratiquant des activés qui nous font vibrer tout en respectant notre corps en lui offrant de la variété. Voici comment j’aime classer les entraînements par catégories pour m’aider à mieux jouer dans mes entraînements de méthode sécuritaire pour ma santé et le numéro 4 est à prendre en abondance:

  1. Cardiovasculaire intense, modéré ou doux
  2. Avec ou sans impact (course vs marche / plyométrie vs yoga)
  3. Musculaire intense, modéré ou doux (crossfit vs renforcement musculaire ciblé)
  4. Bouger pour le plaisir (tous autres sports récréatifs /vélo ou hockey en famille / badminton dans la piscine entre amis etc)

N’oubliez pas que bouger c’est santé! Votre propre santé devrait être le seul podium visé!

Bonne santé active!

Martine Calce, PTS

Inscrivez-vous à notre infolettre:

INFOLETTRE (2)

 

 

 

Marqué , ,

NUTRITION SPORTIF D’ÉTÉ

Coin du coach

NUTRITION – HYDRATATION DU SPORTIF 

C’est l’été et la chaleur est parmi nous à nouveau! Yahouuu!

Toutefois, il est important de retenir quelques points importants surtout, s’il y a canicule.

  • Sortez plus tôt le matin ou en soirée
  • Restez plus près de la maison dans vos déplacements. En cas d’urgence il est possible de prévoir un retour à la maison plus rapide
  • Remettez à demain s’il y a canicule et profitez des entraînements en piscine pour faire changement de votre routine
  • Vous, les coureurs et les coureuses, réduisez votre vitesse et laissez votre fréquencemètre à la maison. Nul besoin de penser performance et les Olympiques seront dans une autre vie!

Comment énergiser votre beau  »body » 

  • 45 à 65% de l’énergie des glucides
  • 10 à 35% provenant des protéines
  • 20 à 35% des calories en lipides
  • 1,5 à 2,5 litres d’eau par jour

Quoi boire lors d’un entraînement à intensité modérée et élevée? 

  • Moins d’une heure où la température est fraîche ou froide: eau
  • Plus d’une heure où la température est fraîche ou froide: eau + glucides
  • Moins d’une heure où la température est chaude et humide: eau
  • Plus d’une heure où la température est chaude et humide: eau + glucides + pincée de sel

Quand faut-il boire?

Avant

  • 2 heures avant : 500 ml (2 tasses) de liquide (la bière ne compte pas)
  • 10 à 15 minutes avant : 125 à 250 ml (1/2 à 1 tasse) de liquide

Pendant

  • Toutes les 15 minutes : 125 à 250 ml (1/2 à 1 tasse) de liquideAprès

Après

  • Boire abondamment (surtout si l’effort est fourni en début de journée) – 1,5 litre (6 tasses) de liquide par kg   (2 lb) de poids perdu. À l’opposé, si vous prévoyez votre entraînement en fin de journée ou soirée il faut prévoir de bien hydrater tout au long de la journée en prévision de l’effort à venir.

Recommandations au niveau de votre alimentation avant et après:

  • 3 heures avant: repas normal fournissant des glucides et une quantité modérée de protéines et de matières grasses provenant d’aliments nutritifs
  • 2 heures avant: repas fournissant essentiellement des glucides, un peu de protéines et de matières grasses
  • 1 heure avant: repas léger fournissant principalement des glucides, très peu de protéines, de matières grasses et de fibres
  • Moins de 1 heure avant: collation légère fournissant des glucides
  • Une collation contenant des protéines et des glucides doit être prise dans les 30 minutes suivant un entraînement, car ce temps représente la période la plus favorable pour permettre à l’organisme de récupérer, mieux vaut donc en profiter! Car après cette période de 30 minutes, les enzymes responsables de remplir votre réservoir d’énergie se mettent en mode repos.

Idées collations après L’effort:

  • lait d’amande à la vanille
  • Fromage, craquelins et jus de légumes
  • Yogourt grec et fruits frais
  • Mélange de fruits séchés et noix
  • Fromage cottage avec fruits

Bonne santé!

D4U_86772

Martine Calce

http://www.allezhopquebec.ca

Inscrivez-vous  à notre infolettre Allez Hop:

INFOLETTRE (2)

Marqué ,

PERDRE SON PLAISIR EST PERDRE SON CHEMIN

PLAISIR :  LA MENACE DES 3 P

Le phénomène d’en avoir manqué un bout,  vous connaissez?  Ça peut nous arriver en voiture, à vélo ou même en fin de journée en tentant de se remémorer notre repas du midi.  Une absence, un blanc dans le déroulement…  On est tout simplement parti d’un point X et, sans avertissement ou alerte, nous voilà rendu ailleurs.  Parfois à des kilomètres du dernier endroit qu’on a gardé en mémoire.  Une espèce de zone trouble dans la trajectoire.

Vous êtes vous déjà senti loin de votre objectif initial?  Vous êtes-vous déjà demandé comment les choses pouvaient avoir évolué de telle sorte que vous avez échappé votre enthousiasme dans le détour ?

Cela m’est arrivé à quelques  reprises au courant des dernières années…  Je me demandais bien qui lisait ma carte routière car de toute évidence, ce n’était pas moi !   Entreprendre une activité physique, démarrer une petite entreprise, choisir de suivre une formation dans un autre champ professionnel, ça peut réserver bien des surprises !  Des bonnes et des plus grises…     Voici les écueils qui ont parfois fait en sorte que je me suis égarée en chemin.  Peut-être s’appliqueront-ils aussi à vous ?…

Performance !   Oui, celle qui, insidieusement, vient jouer dans notre légèreté !  Tout à coup, alors que jogger ressemblait davantage à gambader, que notre cours d’arts était plus du gribouillage sans retenue et que notre cours de cuisine nous apportaient la joie de faire de nouveaux apprentissages, cette grande dame avance doucement et se met à chuchoter : « Es-tu certain que tu y mets vraiment ton cœur ?  Il me semble que la voisine va plus vite que toi… », « Qui va donner du crédit à une formation non créditée ? » « Veux- tu vraiment risquer de  dire que tu as entrepris ce défi ? »  Et la voilà bien en selle.  Elle a semé le doute.

Perfection est certainement sa meilleure amie !  Tant qu’à le faire, faisons le bien, voire parfaitement !  Combien d’entre nous se mettons à juger notre loisir, à trouver que notre cadence doit correspondre à tel ou tel standard ?  Que nos lignes et motifs ne sont pas aussi bien exécutés que ceux de notre professeur artiste, donc sans valeur?  Que nous n’en savons pas encore assez sur notre champ d’étude alors nous nous perfectionnons à outrance sans jamais se mettre à l’action ?  Oui, le perfectionnisme peut avoir un effet positif…  Mais la ligne est tellement mince entre moteur et  saboteur !

Enfin, arrive l’inséparable Pression.  Parce que ces 2 acolytes ci-haut mentionnés ne se présentent pas seuls !  Oh non !  Pas du tout!   Ils arrivent avec cette alliée qui vient  saper ce qui restait de beau et de joyeux :  la pression qui vient se déposer sur notre cœur, nos poumons, nos épaules !  Cette pression qui prend  le contrôle de nos pensées et de notre liberté…  La pression d’être bon, d’être « à la hauteur » (mais de qui ou de quoi ?), d’être « autant que » ou « assez pour » …  Des indicateurs que notre égo a enregistrés de façon fortuite et qui deviennent des barèmes inappropriés dans les situations présentes.

Pour retrouver le P le plus important, soit celui du Plaisir, il faut revenir à ce que notre âme souhaite, à ce qu’il aspire.  Notre égo nous dira sans cesse que nous devons en faire plus, que nous avons besoin d’épater pour être aimé, que nous devons susciter les Oh! et les Ah! pour avoir une quelconque valeur.  Mais ce n’est pas ce que le cœur et l’âme désirent.  Leur nourriture est la paix du corps et de l’esprit.  L’équilibre et la légèreté.  La vie en harmonie avec ses valeurs et caractéristiques personnelles.

Si le Plaisir n’est plus présent dans ce que vous accomplissez,  vous avez perdu votre chemin.  Vous ne suivez plus la bonne direction.  Mais soyez sans crainte, il se peut que ce ne soit qu’un beau grand détour qui vous permettra d’apprécier encore davantage ce que vous aviez à visiter et à contempler :  votre paysage intérieur tel qu’il est vraiment, sans la présence des P qui obstruent sa vue.

Prenez le temps d’aller faire un tour dans le calme de votre corps, de votre être.  Revenez à une respiration profonde et complète.  Quand vous vous sentirez apaisée et disposée, posez-vous une question simple : «Qu’est-ce qui est plus important pour moi en ce moment ? » ou « Qu’est-ce qui motive ce que je fais ? »  Ouvrez grandes vos oreilles pour bien entendre la réponse de votre âme…   C’est celle qui exige qu’on y porte pleinement attention.

12391109_1674191959520555_1884027643036141525_n

Sonia Tremblay

Thérapeute en approche corporelle

 

J’AI MAL – GLACE OU CHALEUR?

th1IOY7EQ2

Comment savoir si nous devons appliquer de la glace ou de la chaleur lorsqu’on se blesse ?

L’application de glace aide à faire diminuer l’enflure, ralentir la circulation et diminuer l’activité cellulaire. La douleur va diminuer pendant une période pouvant aller jusqu’à 3 heures. La glace s’applique idéalement au moment où la blessure survient, donc au début de l’inflammation. Il s’agit de la phase aiguë. Cette phase peut durer de 2 à 3 jours. La phase aiguë peut revenir au-delà de 3 jours si, par exemple, nous sollicitons énormément la zone de la blessure et la douleur revient ainsi que l’inflammation.

Glace

-Pour les douleurs ou les spasmes en phase aiguë

-Application de 12 à 15 minutes

-Utilisation d’un sac de légumes surgelés est idéal car c’est très malléable et peu coûteux.

-La glace concassée est bien aussi. Mettre la glace/sac soit dans une serviette humide ou dans une taie d’oreiller pour l’appliquer directement sur la peau.

-La sensation de froid doit être ressentie assez vivement même une sensation de brûlure ou des picotements peuvent survenir. La peau ne doit pas être rouge foncé ou mauve.

-On peut également utiliser la méthode de massage à la glace pour les petites régions.

-Remplir un verre de styromousse d’eau et le faire congeler. Peler le tour du verre pour dégager la glace. Masser en mouvement circulaire sur la blessure pour une période de 5 minutes.

*ÉVITER L’ACTIVITÉ INTENSE APRÈS L’APPLICATION DE GLACE

La chaleur :

La chaleur augmente la circulation là où elle est appliquée pour faciliter la réparation des tissus endommagés. Elle augmente l’activité cellulaire, relâche les muscles, assouplit les tissus et peut aussi diminuer la douleur. La chaleur est utilisée lorsque l’inflammation est disparue, donc en phase subaiguë ou chronique (minimum de deux jours après la blessure). On tente alors d’activer la guérison et de regagner un maximum de mouvement en améliorant la souplesse.

-Chaleur humide de préférence: bain chaud, douche chaude, bain tourbillon, chaleur enveloppée dans une serviette humide.

-Chaleur sèche: sac magique, coussin chauffant font également le travail

-Application de 20 à 30 minutes

-Vérifier l’état de la peau après 5 minutes et si c’est rouge très vif, enlever la chaleur.

-Si la chaleur augmente ou crée un mal de tête, on arrête l’application immédiatement

Précautions

Si vous souffrez de diabète et que vous avez de la difficulté à sentir les différences de température aux extrémités, faites particulièrement attention aux modalités de traitements.

Si la douleur persiste malgré les traitements de glace ou chaleur, il serait bon de consulter un spécialiste de la santé.

Parfois certaines personnes ne réagissent pas bien à la chaleur ou la glace donc il faut également observer si les douleurs augmentent ou diminuent.

 

Anik Léveillée

Thérapeute en réadaptation physique et Massothérapeute

http://www.allezhopquebec.ca

VOIR LES CHOSES DU BON »PIED »

13173097_1736202483319502_4356248608122243816_oJe vais vous parler de PIEDS!

Oui, je mets un « s » et je vous explique…. C’est une démarche qui permet de relativiser et d’abaisser l’anxiété.

Dernièrement, j’ai eu le privilège de rencontrer un type vraiment spécial : Richard Robillard, psychopédagogue. Cet homme a trimé dur toute sa vie pour déjouer le Grand Chef qui avait dessiné sa route de vie. Une enfance difficile dans un milieu aride, sec, sans amour… Enfant ayant été maltraité physiquement et affectivement, il s’est courageusement taillé une place au soleil.

Car cet homme terre à terre et énergique a pris toutes les cartes qu’il avait dans son jeu et les a exploitées au max… bien qu’il ait « doublé » deux fois pendant son primaire et ait été expulsé autant de fois au primaire ET au secondaire.

Comment un écorché et un décrocheur a-t-il pu se retrouver conférencier et formateur ? Et bien il n’a pas baissé les bras, il a utilisé son tempérament (son bagage de base « fourni » à la naissance) pour s’élever. Aussi, il a utilisé son vécu comme plaque de propulsion. Il a été tour à tour enseignant, directeur, conseiller pédagogique et maintenant, chargé de cours à l’université et formateur.

La formation à laquelle j’ai assisté se nomme « L’approche positive ». Comment faire vivre le positif en soi et autour de soi.   Le saviez-vous ? Le cerveau recherche la beauté. C’est ce à quoi il aspire. Pourtant, la majeure partie de nos pensées n’est pas positive car nous sommes conditionnés à être insatisfaits, à nous dévaloriser, à voir les choses en gris plutôt qu’en couleur. Savez-vous qu’à 2 ans, l’enfant apprend déjà le pessimisme !? Raison de plus pour se mettre tout de suite à l’ouvrage et « virer ça de bord » !

L’outil A B C… D E[1] que j’ai rebaptisé « P I E D S » (pour la coureuse que je suis)

Je vous partage ici un outil qui doit être utilisé quand notre réaction émotive devant un évènement nous tire vers le moins (-) plutôt que vers le (+) sur le cadran:

Presentation1

 Cet outil a été élaboré par Dr Martin Seligman.

13173097_1736202483319502_4356248608122243816_o

Exemple: Je n’ai pas reçu le rapport de mon employeur suite à la remise de mon dernier projet.

P = Problème: je suis inquiète car je n’ai pas reçu son feedback.

I = Interprétation: Il n’a certainement pas aimé, il a certainement
trouvé que ce n’était pas à la hauteur. Je fais toujours des
erreurs dans mes travaux.

E = Emotions: Anxiété d’être rabrouée. Honte de ne pas avoir fait
un meilleur travail. Insécurité vs mon avenir dans la
compagnie.

D = Dédramatisation: Mon patron n’a peut-être pas eu le temps de
le lire. Mon patron a aimé mais a oublié de m’en faire part.
Mon patron est satisfait de l’ensemble mais il y a quelques
points à corriger.

S = Solution / Situation nouvelle: Je me calme par de longues
respirations et j’attends d’avoir des nouvelles; je fais une
rétrospective de mes réussites pour me rappeler que je peux
connaitre le succès. Je ne serai pas détruite par ce rapport
peu importe sa nature.

Exercez-vous à dédramatiser votre afin de la prendre sur une note plus positive!

Sur ce, bon  »PIEDS »!

Sonia Tremblay

Sonia Tremblay

Thérapeute en approche corporelle

http://www.vigoremvitalite.com

http://www.allezhopquebec.ca

 

 

 

EXERCICES POUR CIBLER LE VENTRE, RÉPONSE DU COACH

c181198ae25e4a58a139acd48564c2bf_2

J’ai demandé à plusieurs personnes via Facebook de poser des questions que je puisse y répondre via notre blogue et voici la réponse à une des questions.

Question: Je veux maigrir du ventre, quels exercices faire pour cibler le gras de cette région?

Réponse : Tu peux bien faire la planche abdominale pendant 10 minutes ou 1 million de redressements assis tous les jours, ça ne ciblera pas directement et uniquement une perte de gras dans la région du ventre. Il est toutefois possible de cibler un muscle pour lui permettre d’être plus fort ou même de l’hypertrophier, mais il est faux de croire que le gras a cette même capacité donc en faisant des exercices ciblés de cette méthode vous aller obtenir des abdominaux plus fort, c’est tout mais si on y pense, c’est excellent aussi! La seule personne ayant se pouvoir d’éliminer rapidement le gras en 1 heure est un chirurgien. Donc, quand vous lisez sur le net : les tops 5 exercices pour maigrir du ventre, passez à un autre appel et ne perdez pas votre temps à lire ça.

En tant qu’entraîneur, je prends souvent les mesures des clients/clientes pour déterminer les différences notables des régions du corps. Quand une personne a une surcharge importante au niveau de l’abdomen, il faut toutefois le prendre au sérieux, car ceci peut indiquer des troubles possibles à court, moyen ou long terme en lien avec la santé de la personne, tel que le diabète entre autres. Il est donc beaucoup plus bénéfique de regarder autant l’activité physique que la nutrition de la personne. Ici, je parle d’aliments et nutriments et non de calories seulement! Intégrer l’activité physique à votre agenda et ça vous donnera le pouvoir d’équilibrer votre santé cardiovasculaire, physique et mental, pas juste des abdos ‘’photoshopés’’. Vous voulez maigrir? C’est possible, ne me tirez pas des tomates de bêtises. J’ai passé par là, j’en ai élimé 80 entre autre mais je n’ai pas ciblé mon ventre, j’ai ciblez ma santé! Parlons de mon ventre, il est déformé vers la gauche avec des vergetures qui décrivent chaque jour, semaine et mois que j’ai porté mes enfants.

Pensez santé, c’est gagnant sur toute la ligne!

D4U_86772

Martine Calce, PTS

Cofondatrice Allez Hop

Entraîneure privée

Chroniqueuse pour le magazine MA SANTÉ un jour à la fois

Blogueuse pour ANEB Québec

Partenaire santé du groupe et mouvement MV

 

Marqué ,

VOS 10 EXCUSES – 10 SOLUTIONS MIRACLES DU COACH

no-excuses

10 excuses

  1. Je n’ai pas le temps
  2. J’ai mal dormi et je suis fatiguée!
  3. Je ne suis pas assez en forme pour être en forme
  4. Il ne fait pas beau dehors!
  5. Je suis malade!
  6. J’ai peur de me blesser
  7. Je ne perds pas de poids à quoi bon?
  8. C’est trop cher le gym!
  9. Je n’aime pas ça m’entraîner!
  10. Je n’ai pas de motivation moi!

10 réalités

  1. As-tu planifié vraiment ton horaire? 20 minutes c’est mieux que rien et entre laver les planchers et bouger, va donc bouger, personne ne va mourir si les planchers ne sont pas faits! De plus, après ton entraînement tu auras plus d’énergie pour laver les planchers! DONC……GAGNANT!
  2. L’activité physique augmente le niveau d’énergie et améliore la qualité de sommeil! T’attends quoi alors?
  3. Pas besoin d’être en forme pour bouger, il faut bouger pour être en forme.
  4. Comme aurait dit ma grand-mère, es-tu fait en chocolat? Il pleut, il neige, il fait chaud, il fait froid, c’est ça…on est au Québec! Le corps prend 10degrés à l’effort physique, donc go bouge plus vite et tu seras bien et surtout bien fière de toi!
  5. À moins de fièvre, de bronchite, pneumonie, coma ou mort ce n’est pas une excuse! Bouger améliore notre santé donc on est moins souvent malade! Yahou pas besoin de docteur!
  6. Bizarre, car le renforcement musculaire augmente la résistance à la fatigue musculaire et évite les blessures! C’est prouvé… tu veux argumenter ce point avec quel spécialiste?
  7. Qui a dit que bouger était pour maigrir seulement? Bouger améliore le cardio, la posture, le mental, remonte les fesses (j’aime y croire), remonte le sourire et donne confiance en soi.
  8. Ben il y a d’autres choses que le gym dans la vie!
  9. Bouge à la place! Dehors c’est le meilleur gym santé possible!
  10. La motivation, qui en a? Change tes buts et tes objectifs et soudainement tu seras déterminé à être motivé et déterminé à garder le sourire!

D4U_86772

Martine Calce

Cofondatrice de Allez Hop, entraîneur privé et chroniqueuse sportive et blogueuse pour Aneb Québec

http://www.allezhopquebec.ca