LE SUCRE ET SES EFFETS SUR NOTRE CORPS

LE SUCRE, LE SUJET DE L’HEURE

Je ne vous apprends rien quand je vous dis que le sucre n’est pas bon pour la santé.  Ma grand-mère m’en parlait dans les années ’70.

Le sucre libère la dopamine et agit comme une drogue, donc crée une dépendance.  Il peut aussi provoquer une résistance à l’insuline, un pas de plus vers le diabète.  Des études ont démontré que le sucre aide à développer les cellules cancéreuses et qu’il est l’un des principaux contributeurs à l’obésité chez les enfants et les adultes.  Il ne contient aucun nutriment ou fibre, simplement des calories vides.

Mais saviez-vous que le sucre affaiblit considérablement votre système immunitaire ?

·         En temps normal, 1 leucocyte neutralise 14 bactéries;

·         5 minutes après la prise de 6 c. à thé de sucre, 1 leucocyte (un beigne glacé) neutralise 10 bactéries;

·         5 minutes après la prise de 12 c. à thé de sucre, 1 leucocyte (une part de tarte au sucre) neutralise 5,5 bactéries;

·         5 minutes après la prise de 18 c. à thé de sucre, 1 leucocyte (1 verre de lait + sirop + tarte) neutralise 2 bactéries;

·         5 minutes après la prise de 24 c. à thé de sucre, 1 leucocyte (1 banana split + 1 biscuit) neutralise seulement 0,5 bactéries.

 

Quand le corps n’est plus capable de neutraliser les bactéries, il devient susceptible à attraper toutes sortes de maladies, par exemple :

·         Sinusite

·         Streptococcus

·         Infections urinaires

·         Pneumonie, etc.

La prochaine fois que vous êtes tenté par un café latte, ou une barre de chocolat, ou autres petites gâteries sucrées, ne pensez pas juste aux calories, pensez plutôt aux effets que le sucre a sur votre corps.

Bonne santé

Dominique Viens

allezhopquebec.ca

COMMENT FAIRE DES CHANGEMENTS DANS VOTRE VIE

SOYEZ PRÊTS AVANT DE FAIRE DES CHANGEMENTS!

Vous n’êtes pas prêts/prêtes à faire des changements dans votre vie ? C’est bien correct ça, mais, comment le dire délicatement, assumez-vous !

Quand une personne arrive dans mon bureau, dans les premières minutes, je sais tout de suite par son discours, si elle est prête à faire des changements alimentaires ou non.  J’ai déjà passé par là et les excuses, je les connais TOUTES.

Par contre, je veux stipuler que j’ai essayé à maintes reprises de perdre du poids, environ 9 à 10 fois, jusqu’au jour où j’ai compris que je n’étais tout simplement pas prête à ces moments-là.  C’est beaucoup plus facile de s’aimer et de se pardonner quand on s’avoue que nous ne sommes pas prêts.

Dans mon ancienne vie, j’étais sédentaire.  Toutes les années, je payais un abonnement au gym, pour finalement y aller en moyenne deux fois durant l’année.  Quelle belle façon de jeter 500$ par la fenêtre !  Un fumeur va tenter en moyenne 7 à 8 fois de cesser de fumer avant d’y parvenir pour de bon.  Quand quelqu’un me parlait d’une nouvelle diète, je m’y intéressais, mais momentanément.  Ça ne durait jamais longtemps.  Je n’étais tout simplement pas prête.

Un jour, je me suis suffisamment écœurée de ma situation pour faire quelque chose.  Je n’étais pas bien.  On dirait que je suffoquais tellement j’en avais mal.  Je me suis divorcée, j’ai vendu ma maison, j’ai trouvé un autre emploi et j’ai perdu 70 livres.  Là j’étais prête.  Disons que j’étais écœurée d’un ensemble de choses qui a fait que là j’étais prête.

Mais qu’est-ce qui a fait que j’étais prête ? Je ne sais pas comment vous l’expliquer.  On le sait tout simplement.  Les excuses disparaissent, la volonté est grande, il y a un sentiment de conviction à devenir la personne qu’on a toujours voulu être.  Pour la première fois de ma vie, je n’ai pas dit à ma famille ou mes amies : je commence un nouveau mode de vie.  Je l’ai tout simplement vécu pour moi.

Je pense que nous ne comprenons pas l’importance de cette phrase toute simple : Un pas à la fois, un jour à la fois, et j’ajouterais, un changement à la fois.

Prendre la décision de changer vos habitudes de vie, ne veut pas dire que vous êtes obligés de tout faire les changements aujourd’hui.  Si vous décidez de devenir pilote d’avion, vous comprenez qu’il y a des étapes à franchir avant de vous mettre au poste, sinon vous risquez de vous planter sérieusement !  Je ne peux pas vous demander de passer de la maternelle à l’université, c’est impossible.  Pourtant des milliers de personnes s’imposent ces standards inatteignables.  Comme tout autre objectif, il faut passer par toutes les étapes avant de réussir.  Prenons comme exemple l’objectif de faire un marathon.  Le marathon est le but ultime.  Le parcours demande d’être assidu, de s’entraîner 5 à 6 jours semaine et d’augmenter ses distances toutes les semaines.  Par contre, il y aura aussi des embuches telles que les blessures, les maladies, le travail, la famille, etc.  La perte de poids, c’est pareil.  Une fois l’objectif défini, il ne se fait pas tout seul.  Chaque jour demande des efforts considérables.  Comme je dis souvent à mes clients : je ne vous dis pas que ça serait facile, mais je vous promets qu’atteigne son but ultime en vaut la peine.  Si vous vous fixez un objectif et que vous n’êtes pas prêts à faire les efforts nécessaires à court, moyen et long termes, soyez au moins honnête avec vous-mêmes.  Posez-vous tout simplement la question : est-ce que je suis prêt/prête ?  Sinon, faites les démarches nécessaires pour vous préparer à le devenir et quand le temps opportun arrivera, vous allez y arriver avec conviction.

Bonne réflexion!

 

Dominique Viens

LA NUTRITION SUPÉRIEURE

Nutri-santeOSEZ CHANGER VOTRE ALIMENTATION POUR DES CHOIX SUPÉRIEURES FAVORISANT UNE MEILLEURE SANTÉ!

La même question m’est souvent posée : par où dois-je commencer si je veux améliorer ma santé ? Pour moi, la nutrition est la première étape vers un mode de vie sain. Bien sûr, l’exercice est fondamental à ce mode de vie, mais pour certaines personnes, mieux vaut faire un premier pas que rien du tout. Voici quelques idées pour débuter votre démarche vers une meilleure santé globale :

LA NUTRITION  SUPÉRIEURE1

LA NUTRITION  SUPÉRIEURE2

LA NUTRITION  SUPÉRIEURE3

Ces quelques changements alimentaires pourraient faire toute une différence pour une meilleure santé.  Osez, essayez, goûtez, sortez de votre zone de confort.  Allez, nous avons qu’une seule  vie à vivre !

Dominique Viens

http://www.allezhopquebec.ca

 

OH, MON DIEU, C’EST LA RENTRÉE!

Coin du coach

OH, MON DIEU, C’EST LA RENTRÉE!

Assise dans ma cuisine, il est 16 h et le soleil chatouille le nez de ma table de cuisine. La table est vide, sans papiers ni traineries.  J’entends les arbres danser avec le vent pour libérer un souffle musical doux à mes oreilles. Je prends le temps de fermer mes yeux et je réalise que dans quelques jours ce sentiment risque de changer. C’EST LA RENTRÉE! Je respire, je respire et je respire et je me dis, DÉJÀ?

Rapidement, un vent de panique souffle sur mon coeur et je réalise que nos soirées seront différentes et que ma table ne sera plus jamais vide et que les rayons de soleil ne reflèteront plus sur ma table lors de nos soupers.

Après avoir bien repris mes esprits,  je me dis que je suis choyée de pouvoir vivre ces moments, que mes enfants sont en santé et que notre maison sera remplie de vie! On vit parfois dans le stress et on a souvent l’impression de faire partie de l’équipe olympique canadienne de sprinters au relais 4 x 100 mètres  tellement nous avons l’air de parents pas de tête, voulant accomplir un record mondial de performance! Mais, ceci n’est qu’un léger détail!

Quand l’agenda et l’horaire se compliquent, l’erreur que plusieurs font est de couper là où il est facile de couper… DANS L’ENTRAÎNEMENT! Alors que l’activité physique favorise une meilleure énergie, un meilleur équilibre et qu’il augmente l’efficacité nous permettant de conserver notre sourire au quotidien, même en période de « spm »! Alors, pourquoi couper dans notre vitamine santé naturelle?

Voici quelques trucs pour économiser du temps et garder la forme et la santé :

  1. Préparation des repas: Les week-ends, préparez trois repas d’avance pour la semaine. Je prépare également deux ou trois types de salades différentes (légumineuses, riz et légumes Grecque par exemple). De cette façon, il est plus facile de compléter un bon repas santé à l’heure du lunch! On a plus d’énergie au courant de la journée et également en soirée nous permettant de soutenir un entraînement et plus encore.
  2. Établir une liste des repas de la semaine: Il est plus facile de faire l’épicerie avec une liste de repas préétablis et ceci évite  d’être pris à la dernière minute sans solution miracle. Vos finances vont également vous aimer!
  3. Établir une liste de vos activités et entraînements: Tout comme vous avez besoin d’un agenda pour respecter vos engagements et rendez-vous au travail, vous devez faire la même chose avec votre santé! Des réunions santé c’est important non?
  4. Le Crock Pot (ou mijoteuse): Le Crock Pot est officiellement mon meilleur ami! De plus, en avoir deux est encore mieux ! Vous faites votre recette en double et congeler  pour en cas d’urgence.
  5. Omelette: Vite faite et complète comme repas pour les soirées express !
  6. Entraînement du matin : Se lever plus tôt pour faire votre entraînement, c’est gagnant. Je déteste me lever du lit… JE DÉTESTE! Mais j’adore le sentiment d’énergie que je ressens après l’entraînement, donc je choisis de souffrir pour le « après »! Pas de solutions miracles! De plus, vous allez avoir plus d’énergie pour affronter votre journée et moins d’envie d’abandonner votre entraînement qui s’il est prévu en soirée!
  7. Entraînement pour le lunch: Vous avez 60 minutes de lunch? C’est beaucoup 60 minutes dans une vie! Pourquoi ne pas prévoir votre course, votre marche rapide 30 minutes, 10 minutes pour vous nettoyer, 5 minutes pour mettre rouge à lèvres, attacher vos cheveux et faire pipi et 15 minutes pour manger votre repas que vous avez prévu d’avance!
  8. Sac de linge d’entraînement dans l’auto: Toujours garder un sac d’entraînement dans la voiture. La journée est terminée et vous vous changez au bureau avant de prendre la voiture vers la maison. Prévoir une collation à prendre dans l’auto et hop à votre entraînement dès votre arrivé !
  9. Entraînement maison: Rien de mieux qu’un programme d’entraînement maison pour économiser de votre temps.
  10. Bouger avec vos enfants: Vous manquez de temps pour aller au gym, ce n’est pas grave, go, allez prendre une marche. Bouger a plusieurs formes de plaisir, il ne faut pas oublier la base de la santé, qui est de bouger tout simplement!
  11. Devoirs du week-end  : Habituez vos enfants à faire un 20% ou plus de la charge de devoirs à venir dans la semaine. Plusieurs écoles donnent la liste à l’avance.
  12. Sortez avant les devoirs: Temps ou pas, sortez 15 minutes au moins jouer, courir, faire du vélo, glisser, pelter, se lancer des boules de neige avant les devoirs. Vos enfants seront plus attentifs pour la période de leçon.
  13. Tapis roulant: J’ai un tapis roulant, car même si je déteste parfois c’est pratique quand on n’a pas le temps. Mes enfants ne sont pas en âge de rester seuls à la maison alors le tapis roulant devient une belle option ! Je conserve mes sorties plaisir pour la fin de semaine.
  14. Réviser vos programmes: Assurez-vous que votre programme de la semaine  est réaliste selon votre horaire, votre vie, ce que vous avez pour faire votre entraînement et à votre niveau. Les DVD sont toujours pratiques également et mieux vaut faire 15 minutes que de miser 60 et ne pas faire du tout! Quand la routine sera plus entamée, vous allez avoir plus temps et vous allez être heureux ou heureuse d’avoir conservé un niveau d’entraînement, ça aide à la motivation. Vous partirez de moins loin et ce sera moins difficile à absorber pour votre tête ainsi que vos muscles.

Bonne rentrée à plusieurs et si vous n’avez pas d’enfants offrez de votre temps pour garder les enfants de vos proches! hahahah

Martine Calce

http://www.allezhopquebec.ca

5 CONSEILS POUR ÉLIMINER LE STRESS

CINQ CONSEILS POUR ÉLIMINER LE STRESS

Nous avons tous à faire face au stress. Il peut provenir de notre travail, de notre vie familiale, d’un problème avec des amis ou notre famille, et souvent de nos finances.  Le stress semble très présent de nos jours.  Avoir un peu de stress est bon pour vous, car il vous permet de grandir physiquement et mentalement.  Par contre, le stress excessif et chronique est néfaste pour votre santé.  Le stress excessif prolongé peut même conduire à des maux de tête provenant de la tension et à d’autres problèmes de santé qui peuvent limiter votre fonctionnement au travail, à l’école ou dans vos relations. Plutôt que de vous laisser envahir par le stress, essayez des méthodes de gestion de stress que vous pouvez appliquer dans votre vie afin de prévenir le stress et de lui faire face avant qu’il ne mette votre santé en danger.  Voici cinq conseils qui pourraient vous aider à réduire votre niveau de stress :

  1. Évitez les substances nocives: lorsque vous êtes stressé, il est naturel de vouloir se consoler. Cependant, il est possible que vos habitudes pour apaiser votre stress puissent vous faire plus de mal que de bien.  Il est facile de tomber inconsciemment dans le chocolat ou dans les biscuits pour se faire plaisir.  Est-ce que l’alcool (vin, bière, spiritueux, etc.) est un réconfort habituel pour vous? Commencez à vous conscientiser à ce que vous mettez dans votre corps. Même si l’alcool ou le sucre peuvent vous apporter un soulagement à court terme, il est probable qu’à long terme, l’ingestion de ces substances augmentera votre niveau de stress et changera votre humeur.
  2. Prenez du temps de qualité pour vous: le mot clé ici est: qualité. Peu importe combien de temps libre que vous avez dans votre journée, assurez-vous que ce temps compte. Votre temps est précieux.  Donc au lieu de passer ce temps à lire vos courriels, les réseaux sociaux ou de clavarder par texto, utilisez ce temps pour des pensées positives, pour respirer profondément et contempler la vie.  Inspirez la force et la paix et expirez les pensées qui vous causent du stress et de l’anxiété.
  3. Sélectionnez vos amis/amies sagement: les personnes qui vous entourent sont un indicateur clé de vos émotions. Avez-vous assez d’énergie positive dans votre vie? Ou, est-ce que les gens de votre entourage vous affectent mentalement et physiquement?  Je ne suis pas en train de vous dire d’éliminer tous vos amis/amies, mais il serait peut-être utile d’élargir votre cercle social. Entourez-vous de gens qui sont sur un chemin de croissance spirituelle et personnelle semblable à votre parcours.  Choisissez de créer des liens avec des gens qui sont positifs plutôt que de vous entourer de pessimistes.
  4. Focusez sur ce que vous voulez: il est si facile de se glisser dans le piège du questionnement, des erreurs du passé, des pensées négatives, de repenser à des conversations blessantes.  Vos pensées mentales peuvent faire toute la différence entre la souffrance et le bonheur.  L’antidote de ces pensées négatives est d’inonder votre esprit avec des images mentales positives.  Changez le film dans votre tête.  Jetez la vieille cassette par la fenêtre et insérez une nouvelle cassette.  Pensez à des moments de bonheur, des gens que vous aimez, ou à des évènements qui ont changé votre vie positivement.  Ces pensées renforcent et nourrissent votre esprit et diminuent le stress.
  5. Amusez-vous: est-ce que ça vous arrive de prendre la vie trop au sérieux? Est-ce que vos responsabilités sont lourdes?  Je me souviens quand ma mère souffrait de la maladie d’Alzheimer, nous avions décidé à ce moment que l’humour était primordial pour nous.  Elle pouvait nous poser la même question 50 fois au souper.  Nous avions 50 réponses différentes et amusantes.  Nous aurions pu être exaspérés, mais honnêtement la famille s’amusait, et en aucun temps ma mère n’en a souffert.  Elle était bien et souriante avec nous.  Alors, trouvez une façon d’alléger des situations difficiles. Faites ce qui vous fait plaisir, vous méritez d’être heureux.  Qu’on le veuille ou non, nous sommes tous faits d’énergie et nous absorbons les énergies autour de nous, autant positives que négatives. Assurez-vous de prendre le temps de vous remplir d’énergie positive et de pensées d’amour sur une base quotidienne. Vous avez le pouvoir de vous élever mentalement, physiquement et émotionnellement. Il vous appartient!

Le stress est un facteur contrôlable, si vous le voulez, bien sûr.  Certaines personnes aiment le sentiment d’être toujours stressées.  Il faut réaliser par contre que le stress à long terme peut affecter votre santé.  Pensez-y-bien.

Namaste

 

 

Dominique Viens

http://www.allezhopquebec.ca

 

5 MOTS À SUPPRIMER DE VOTRE VOCABULAIRE ALIMENTAIRE

Nutri-sante

Régime : C’est un mot qui est utilisé au quotidien.  Régime alimentaire, régime paléo, régime méditerranéen, régime que je recommence lundi… C’est hallucinant le nombre de fois que ce terme est utilisé.  Le mot régime fait référence à une méthode sévère et restrictive qui influence les habitudes alimentaires dans le but de perdre du poids.  Pourquoi ne pas tout simplement adopter un mode de vie sain ?  Selon l’« Institut Psychology of Eating », le mot régime peut vraiment réorienter notre esprit et notre corps vers un mode privatif, qui n’est absolument pas une façon agréable de vivre. Nature humaine l’exige, lorsque nous nous sentons privés de quelque chose, nous avons tendance à passer au mode de survie, plutôt qu’au mode de prospérité.  Donc, la prochaine fois que vous êtes tenté de manger un beigne, posez-vous plutôt la question : est-ce que cet aliment fait partie d’une alimentation saine à long terme ? Plutôt que de dire : je suis au régime et je ne peux pas manger ça.

« Cheat day » ou jour de triche : Expression utilisée pour manger sainement toute la semaine, mais s’autoriser une journée par semaine de relâche.  Entendre ces mots pour moi soulève une petite alerte qui signifie tout simplement que vous êtes en restriction ou sur une diète six jours par semaine, et que vous vous permettez de manger n’importe quoi lors de cette fameuse journée de triche ! Voici la raison pour laquelle ceci ne fonctionne pas : parlons tout simplement en termes de calories.  Disons que vous éliminez 500 calories par jour pendant six jours pour perdre du poids.  Ce qui veut dire qu’après six jours, vous avez éliminé 3000 calories de votre alimentation, ou un peu moins d’une livre (3500 calories = une livre).  Hors, lorsque votre cheat day arrive et que vous décidez d’aller déjeuner au resto et que pour le lunch vous êtes quand même raisonnable et mangez une salade avec votre protéine préférée, qu’en après-midi, vous allez avec votre famille à la crèmerie du coin, que pour souper vous mangez un bon spaghetti, et qu’en soirée, on se paye une collation non permise durant la semaine, un bon bol de croustilles avec une bière, vous venez tout simplement de jeter par la fenêtre tous les efforts que vous avez faits durant les six autres journées.  Vous venez de manger en une seule journée toutes les calories éliminées durant la semaine.  La solution ? Manger sainement, tout simplement.  Quand nous changeons notre alimentation pour des aliments sains comme les légumes, les fruits, les noix, les légumineuses, les grains entiers et les protéines de qualité, nous pouvons de temps en temps manger des petites gâteries qui nous font plaisir, mais de consommer toutes ces gâteries la même journée pour recommencer le mode diète la journée suivante, ne fonctionne pas à long terme.  Adoptez plutôt la règle du 80/20.  Cette règle signifie que 80% du temps vous mangez sainement, et les petites gâteries tombent dans votre 20%.  C’est vraiment LA solution à long terme.

Impossible ou je ne peux pas : Plus précisément, je ne peux pas avoir _____. Quand vous dites que vous ne pouvez pas avoir quelque chose, c’est à ce moment précis où vos tentations s’intensifient. Vous méritez de manger des aliments sains qui ont bon goût, qui vous nourrissent et vous satisfont.  Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez en gardant en tête la règle du 80/20.  Posez-vous la question suivante : est-ce que je veux vraiment cet aliment en ce moment? Si la réponse est oui, profitez-en et mangez-le jusqu’à ce que vous soyez satisfait.  Si, au contraire, vous ne le désirez pas vraiment, ne le mangez pas.  Trouvez autre chose à faire.

Devrais : Genre, je devrais vraiment faire de l’exercice.  Il y a juste deux choix : soit vous le faites ou vous ne le faites pas. Dire que vous devriez faire de l’exercice ou mieux manger, ne vous rapproche pas de vos objectifs. En fait, c’est dans l’action que nous trouvons les solutions.  Si vous voulez changer, vous pouvez le faire. Personne d’autre ne peut vous motiver.  De vous dire que vous devriez le faire, ne va pas vous aider.  Passez à l’action.

Gros, Gras, Graisse, Engraisser : Combien de fois utilisez-vous ces mots dans une journée ? Je suis grosse ou je me sens grosse. Il y a trop de gras dans ce produit.  J’ai tellement engraissé.  Soyez gentil avec vous-mêmes. Arrêtez de parler en mal de votre corps.  Arrêtez les pensées négatives.  Parlez-vous comme si vous parleriez à votre meilleure amie.  Jamais, vous n’auriez l’audace de dire à votre amie qu’elle est grosse.  Alors pourquoi vous permettre ces commentaires pour vous ?

Dominique Viens

Nutrithérapeute et cofoncatrice Allez Hop

 

 

QUEL TYPE DE MÉTABOLISME AVEZ-VOUS?

Nutri-sante

Quel type de métabolisme avez-vous?

La nourriture peut non seulement guérir votre corps, mais elle peut aussi accélérer votre métabolisme.  Alors voici un petit secret bien gardé, les aliments que vous choisissez doivent être dictés par votre métabolisme et celui-ci est unique à chacun d’entre nous.

Des recherches novatrices démontrent que tout comme chaque personne nait avec un type sanguin spécifique ou type de corps, chaque personne est aussi bénie d’un métabolisme spécifique. Ceci pourrait, en partie, expliquer pourquoi certains aliments vous font engraisser, tandis que votre amie en consomme plus que vous et réussit à toujours garder un poids santé.

Il y a trois types de métabolismes : A, B et C.  Chacun d’entre eux exige un régime différent au niveau des protéines, des lipides et des glucides.  Par contre, les trois types ont une chose en commun, ils doivent tous contenir une quantité abondante de fruits et de légumes.

Métabolisme de type A

Si vous êtes du type A, vous adorez les aliments salés, comme les croustilles, et vous êtes une personne plutôt anxieuse.  Ce que vous ignorez peut-être, c’est que votre anxiété pourrait être causée par les aliments salés ou gras que vous consommez.  Voici les caractéristiques d’une personne avec un métabolisme de type A :

  • Gros appétit
  • Des rages fréquentes pour les aliments salés ou gras
  • Fatigue et anxiété
  • Bavarde et extravertie

Comment se nourrir :

Vous brûlez les protéines et les lipides (gras) plus efficacement que les glucides.  Les rages que vous éprouvez pour les aliments gras et salés proviennent de la nécessité de corps à consommer plus de protéines. Votre assiette devrait être composée principalement de protéines avec un pourcentage moins élevé de lipides et de glucides, comme suit :

  • 50% protéines
  • 30% lipides
  • 20% glucides

Métabolisme de type B

Si vous êtes du type B, vous avez un penchant pour les aliments sucrés : crème glacée, biscuits, gâteaux, etc.  En réalité, ce que votre corps vous demande est des bons glucides (légumes, légumineuses, quinoa, etc.), mais vous le percevez comme des rages de sucres.  Voici les caractéristiques d’une personne avec un métabolisme de type B :

  • Petit appétit
  • Des rages fréquentes pour les aliments sucrés
  • Sensible
  • Ambitieuse, organisée et stressée
  • Dépendante à la caféine
  • Constante lutte avec son poids

Comment se nourrir :

Votre corps répondra mieux avec une proportion plus élevée de glucides complexes (légumes, fruits, grains entiers, etc.) avec un pourcentage moins élevé de protéines et lipides, comme suit :

  • 60-70% glucides
  • 20% protéines
  • 10-20% lipides

Métabolisme de type C

Si vous êtes incapable de déterminer si vous êtes du type A ou B et que vous aimez à la fois les aliments sucrés et salés, vous êtes probablement du type C.  Voici les caractéristiques d’une personne avec un métabolisme de type C :

  • Appétit fluctuant ou imprévisible
  • Des rages fréquentes pour les aliments salés et sucrés
  • Fatiguée
  • Anxieuse, nerveuse
  • Souffre souvent de maux et douleurs
  • Peu de problèmes avec la gestion de poids

Comment se nourrir :

Si vous avez un métabolisme du type C, vous avez une grande capacité à métaboliser les protéines, les lipides et les glucides également, c’est pour cela que vous avez toujours des rages pour les aliments sucrés et salés.  Votre assiette devrait être divisée à parts égales, comme suit :

  • 33% protéines
  • 33% lipides
  • 33% glucides

Il est important de consulter une spécialiste en nutrition afin de comprendre votre type de métabolisme et déterminer un plan d’action, car certaines maladies ou conditions peuvent faire en sorte que la répartition des macronutriments doit être modifiée.

Bon appétit !

 

Dominique Viens

Nutrithérapeute et cofondatrice Allez Hop

http://www.allezhopquebec.ca

 

CINQ ALIMENTS QUI FONT ENGRAISSER

Nutri-sante

Chaque jour, je rencontre des gens qui me disent : je ne perds pas de poids, pourtant je mange bien. À la suite d’une évaluation complète de leur alimentation, quelques aliments coupables semblent avoir une présence constante.

Voici cinq aliments qui ne vous aident pas du tout à perdre du poids, en fait, ils pourraient même être une des raisons pour laquelle vous engraissez.

  1. Les édulcorants (faux sucres)

Plusieurs personnes ont troqué leurs boissons gazeuses préférées pour des boissons diètes, car les experts nous ont assuré que c’est une bonne façon d’éliminer les calories, de diminuer la quantité de sucre dans notre diète et par conséquent, perdre du poids.

Par contre, les études n’appuient pas la théorie de la perte de poids.  Au contraire, les gens qui remplacent leurs boissons gazeuses par des boissons diètes ne perdent pas de poids.  Une étude a démontré que les gens qui consomment deux boissons gazeuses diètes ou plus par jour ont six fois le tour de taille des gens qui n’en consomment pas du tout.  Pourquoi ? Parce que les édulcorants stimulent l’appétit.

Le meilleur cadeau santé que vous puissiez vous faire est d’éliminer complètement les édulcorants de votre alimentation.

  1. L’alcool

L’alcool augmente la libération de cortisol, l’hormone qui décompose le muscle et conserve la graisse. La perte de muscles peut ralentir le métabolisme qui rend le gain de poids plus facile. De plus, l’alcool provoque une baisse de la testostérone chez les hommes, une hormone qui aide à brûler les gras.

Le métabolisme des gras peut être réduit par plus de 70% après seulement deux verres de vodka avec de la limonade dans une période d’une heure. L’alcool déshydrate le corps qui a besoin d’être hydraté pour réparer les muscles et brûler les gras.

Alors, votre consommation d’alcool a un impact important sur votre gain de poids.  C’est plus qu’un simple calcul de calories!

  1. Les galettes de riz

Les galettes de riz sont faibles en calories, mais elles sont tout simplement des calories vides.  Les calories vides ne sont pas une bonne façon de perdre du poids.  Vous n’avez qu’à lire les étiquettes pour comprendre rapidement que c’est beaucoup de rien.  Il n’y a ni protéines, ni gras, ni fibres, quasiment nulles en vitamines et minéraux.  En fait, cette collation populaire est un aliment déséquilibré.  Les glucides simples (et non complexes) que contient ce produit font augmenter rapidement votre index glycémique, ce qui en retour donne des rages constantes.

Selon l’Université Harvard Medical School, une galette de riz (25 g) a un index glycémique de 82.  L’index glycémique est un système qui classe les aliments sur une échelle de 1 à 100 basé sur l’effet des taux de sucre dans le sang. Les aliments qui ont des valeurs plus élevées provoquent la hausse la plus rapide de sucre dans le sang.  Comme point de référence, le glucose a une valeur de 100. Donc, comme vous pouvez le constater, les galettes de riz sont très élevées avec un index glycémique de 82.

Les niveaux élevés de sucre dans le sang modifient le fonctionnement du cerveau.  Une étude récente dans The American Journal of Clinical Nutrition a révélé que les glucides avec un index glycémique élevé, comme les galettes de riz, affectent le cerveau d’une manière qui peut conduire à la suralimentation. De nombreuses autres études confirment les mêmes résultats en ce qui concerne l’indice glycémique.

  1. Les produits sans-gluten

Certaines personnes, même si elles ne sont pas allergiques au blé, sont attirées vers les produits sans gluten parce qu’elles croient qu’elles sont plus santé.  Malheureusement, j’ai de mauvaises nouvelles pour vous : beaucoup de produits sans gluten contiennent plus de calories que les versions similaires avec gluten.  Les ingrédients tels que la fécule de maïs et la farine de riz brun, qui sont utilisés par les fabricants pour imiter la texture et le goût du gluten, sont plus denses en calories que les ingrédients qu’ils remplacent, et plus élevés sur l’index glycémique.  Si vous êtes allergiques au gluten, mieux vaut consommer des aliments entiers qui sont naturellement sans gluten, comme le quinoa, le millet, le riz sauvage, etc.

  1. Les cafés glacés du commerce

Une tasse de café noir contient trois calories. Si vous y ajoutez une petite cuillère de sucre et un peu de lait, il contient maintenant 35 calories. Par contre, commandez un verre de café glacé et vous avez transformé une boisson parfaitement acceptable en calories à un repas liquide contenant plus de 500-calories vides.

Voici quelques exemples de cafés glacés qui contribuent à des quantités exagérées de calories, de sucres, de gras :

Second Cup Frappé Vanille (12 oz)

280 calories

34 g de sucre (soit 8,5 cuillères à thé)

11 g de lipides

Second Cup Moccaccino (12 oz)

300 calories

31 g de sucre (soit 8 cuillères  à thé)

14 g de lipides

Tim Horton Cappuccino Glacé (12 oz)

250 calories

33 g de sucre (soit 8 cuillères  à thé)

11 g de lipides

Starbucks Café Frappé Frappuccino (16 oz)

240 calories

50 g de sucres (soit 12,5 cuillères  à thé)

3 g de lipides

Il faut voir ces produits comme des desserts sucrés et élevés en gras et non comme des cafés ordinaires.  Si vous en consommez un par jour, c’est comme manger une pointe de tarte aux pommes quotidiennement, car ils contiennent autant de calories, de sucres et de gras.

Alors, si vous vous trouvez à ne pas perdre de poids malgré vos efforts, regardez votre alimentation, il se peut fort bien qu’il s’y retrouve quelques aliments qui nuisent à votre processus plutôt que de vous aider.  N’oubliez pas qu’une évaluation nutritionnelle complète par notre nutrithérapeute pourrait faire toute une différence.  Pour toutes questions, contactez-nous à allezhopquebec@hotmail.com

Bonne santé!

 

Dominique Viens

Nutrithérapeute et cofondatrice Allez Hop

RECETTE: Pain aux figues et fromage cottage

LA SANTÉ AVANT TOUT

Pain aux figues et fromage cottage

Création de Dominique

 1 tasse                  farine de blé entier

1 tasse                  farine de kamut ou épeautre

2 c. à table          sucre de noix de coco

1 c. à table          poudre à pâte

½ c. à thé           sel de mer

1 tasse                 figues ou dattes coupées en morceaux

¾ tasse              fromage cottage 2%

2 c. à table          huile d’olive

2                            œufs

Dans un bol, mélanger la farine, sucre, poudre à pâte et sel.  Incorporer les figues ou les dattes.

Dans un robot de cuisine, mettre en purée le fromage cottage, huile, et œufs.  Verser sur le mélange de farine et mélanger le tout.  Faire une belle boule avant le mélange.

Mettre sur une plaque avec papier de parchemin (ou bien graissé la plaque) et aplatir la boule (environ 8 pouce ou 20 cm de diamètre)   Badigeonner le dessus avec du lait.

Cuire au four à 350 degré pour environ 40 minutes.  Insérer un cure-dent pour tester.

Couper et congeler au besoin.  Très bon griller au grille-pain avec un peu de confiture sans sucre.  Yumm!

Bon appétit!

Dominique Viens

http://www.allezhopquebec.ca

Toutes les recettes de Dominique seront bientôt sur notre site internet: http://www.allezhopquebec.ca

Si vous désirez lire plus d’articles sur le sujet de la nutrition et de la santé de Dominique, procurez-vous le super populaire Magazine MA SANTÉ un jour à la fois de Natacha Watier et toute l’équipe.

MA SANTÉ un jour à la fois

 

Marqué

LA FARINE DE KAMUT – SON HISTOIRE

Nutri-sante

Coudon, est-ce qu’il y a une pénurie de farine de Kamut, car je n’en trouve plus dans les épiceries ?  Voici la question la plus posée dans les dernières semaines.  La réponse est non, il n’y pas de pénurie, par contre les compagnies comme La Milanaise ont dû renommer le produit.  La farine de Kamut se nomme maintenant la farine de Khorasan.photo kamut

Pourquoi le changement ? La différence entre la farine de Khorasan et la farine de Kamut est tout simplement la marque de commerce.  Le Kamut est en fait un ancien grain du Khorasan dont le nom enregistré a été déposé par Kamut International.  L’organisation Kamut International a été fondée par un fermier du Montana, Bob Quinn, pour protéger la pureté du grain de Khorasan.

Pour qu’une entreprise ait le droit d’utiliser le nom Kamut, elle doit respecter certains critères du grain, soit :

  • Provenir d’une variété de grains anciens du Khorasan ;
  • Être certifié biologique selon les standards ;
  • Contenir un niveau de protéines qui se situe entre 12 et 18% ;
  • Être à 99% exempt de contamination par des variétés modernes de blé ;
  • Être à 98% exempt de signes de maladies ;
  • Contenir entre 400 et 1000 parties de sélénium par milliard ;
  • Ne pas être utilisé pour tromper ou induire en erreur les consommateurs quant au pourcentage de kamut dans un produit ;
  • Ne pas être mélangé avec du blé moderne dans les pâtes parce que Kamut International détient une marque sur le terme « kamut » et le blé vendu sous ce nom doit respecter ses critères.

Toute entreprise intéressée à utiliser le terme Kamut pour décrire leur blé doit signer un accord de licence libre, en promettant de respecter les lignes directrices établies par Kamut International.  Si tous les critères ne sont pas remplis, le blé en question est classé comme grains anciens de Khorasan du grain, plutôt que sa variété ancienne, le Kamut.

Donc, la prochaine fois qu’une recette demandera de la farine de Kamut, vous la trouverez probablement sous le nom de Khorasan.

Bonne santé!

 

Dominique Viens

http://www.allezhopquebec.ca